Les bonnes pratiques en agrotourisme

Terroir et Saveurs du Québec
 • il y a 2 semaines

1. L’agrotourisme s’immisce dans le secteur du bien-être

Selon une étude menée par la Chaire de tourisme Transat à l’automne 2023, 64 % des voyageurs québécois soutiennent que le voyage joue un rôle important pour leur santé mentale. Cette tendance s’observe également à l’international. Aux États-Unis, l’équipe du domaine de Blackberry Farm a saisi cette occasion en intégrant une composante bien-être à son offre agrotouristique. En plus de dégustations de produits et de démonstrations culinaires, l’entreprise propose des cours de yoga, un accès au jacuzzi ainsi qu’un vaste choix d’activités de plein air. Une retraite annuelle permet aux participants de profiter de séances de yoga et de méditation en nature, ponctuées de randonnée en forêt.

L’ajout d’activités de bien-être peut s’avérer une piste de diversification permettant potentiellement aux entreprises agrotouristiques d’attirer de nouveaux segments de clientèle. La co-fondatrice et PDG de Kind Traveler, une plateforme de réservation de séjours, souligne que le cadre naturel dans lequel se déroulent les expériences agrotouristiques contribue notamment à réduire le stress et à améliorer la qualité du sommeil chez les visiteurs. Une étude de l’Université de Séoul (2021) corrobore ces conclusions. D’après les résultats obtenus, les visiteurs perçoivent une amélioration de leur humeur générale à la suite d’une visite agrotouristique.

Les bonnes pratiques en agrotourisme

2. Deux modèles de fermes qui misent sur la résilience économique et climatique

Dans les Cantons-de-l’Est, la ferme collective agro-écologique Les Cocagnes offre à des
agriculteurs de la région la possibilité de louer une parcelle de sa terre agricole pour briser
l’isolement et favoriser l’entraide. L’écosystème de la ferme comprend des zones boisées,
une érablière, des champs et des zones humides qui peuvent accueillir diverses entreprises. À ce jour, deux groupes agricoles prennent part au projet : Les Siffleux et Le Rizen. Ces derniers échangent leur savoir-faire et partagent les infrastructures, leur permettant notamment de se familiariser à l’agriculture écologique. Les Cocagnes organisent aussi des tablées champêtres où les visiteurs sont invités à savourer les produits de la ferme, cuisinés par des chefs locaux. C’est aussi l’occasion d’inciter les participants à se questionner sur leurs habitudes de consommation.

En Montérégie, la ferme maraîchère biologique Les Bontés de la Vallée, en collaboration avec la ferme Cadet-Roussel, s’est tournée vers un modèle d’agriculture soutenu par la communauté (ASC). Cette démarche invite les membres de la population à couvrir les coûts de production de la ferme au moyen de contributions monétaires volontaires. En échange, les donateurs reçoivent les récoltes qu’ils désirent. Ce partenariat fermecitoyen, inspiré des principes de la Temple-Wilton Community Farm aux États-Unis, assure le financement de cultures régénératrices, ainsi que le partage des bénéfices et des risques liés à la production agricole.

Les bonnes pratiques en agrotourisme

Source des images : Blackberry Farm, The Zoe Report, Les Cocagnes

logo_rvt_fr

Le Réseau de veille en tourisme est un organisme spécialisé dans la veille stratégique en tourisme. Il a été créé par la Chaire de tourisme Transat de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal, le 30 janvier 2004, grâce au soutien financier de Développement économique Canada et du ministère du Tourisme du Québec. Sa mission est de repérer, collecter, analyser et diffuser de l’information à valeur ajoutée afin de soutenir la compétitivité de l’industrie touristique québécoise et de favoriser une meilleure vision prospective chez ses dirigeants.

Cet article vous est offert grâce au soutien du Partenariat canadien pour l’agriculture.

pca_compact_couleurs

Pour lire le bulletin du Réseau de veille complet, nous vous invitons à consulter ce lien.

 

Suggestions
Actualités

Actualités
INSCRIPTION Le Concours gourmand printemps 2024 débute le 15 mai à 10 h 00 (heure normale de l’Est) et se termine le 11 juin à 10 h 00 (heure normal...
Terroir et Saveurs du Québec
 • il y a 2 jours
Bonnes pratiques et tendances
1. L’agrotourisme s’immisce dans le secteur du bien-être Selon une étude menée par la Chaire de tourisme Transat à l’automne 2023, 64 % des voyageurs ...
Terroir et Saveurs du Québec
 • il y a 2 semaines
ActualitésCommuniqué de presse
9 avril 2024, Montréal – Terroir et Saveurs du Québec, l’association qui célèbre l’excellence des producteurs agrotouristiques, artisans-tr...
Terroir et Saveurs du Québec
 • il y a 1 mois